Mme Aspirot (mère de Carole)

A la mémoire de
 
message de sympathie
Commentaires: 9 commentaires

9 réactions sur “Mme Aspirot (mère de Carole)”

  1. Michel dit :

    Ce samedi 12 septembre 2009, la mère de Carole est décédée, c’est une période très triste pour François et Carole qui ont tous deux perdus leur mère en moins de 1 mois. Sincères condéléances à Carole et François ainsi qu’a leurs familles. Nous avons que de bons souvenirs de Mme Aspirot.

    merci
    Michel et Josée

  2. Marie dit :

    toutes nos sympathies à Carole et François, Mathieu et Daniel.
    Au risque de reprendre les paroles du curé Zénon , lorsqu’il nous citait la pensée d’un personnage des livres de Jean Auel lors du décès de son frère ou de l’un de ses proches.
    Le personnage disait:” Essayons de nous rappeller que nos proches ne nous ont pas quittés mais qu’ils sont partis vivre AILLEURS ” et Rénald et moi ajoutons :” sûrement dans un monde qui leur conviennent mieux car ce n’est pas une belle qualité de vie lorsque bien des parties de notre corps nous fait souffrir. C’est difficile de voir souffrir les gens que nous aimons.
    Bon courage à vous quatre nos pensées sont avec vous
    Marie et Rénald

  3. Margo, dit :

    Pour Carole :

    Je viens d’apprendre que ta mère est partie rejoindre tous nos anges gardiens pour veiller sur toi et ta famille. Je sais que c’est toujours beaucoup trop tôt, lorsque leur moment est venu de nous quitter pour veiller sur nous d’une toute autre manière. Comme maman disait toujours lorsque le bon Dieu décide que c’est notre tour, alors on a pas le choix on doit aller le rejoindre. Ces jours sont d’autant plus difficile car Je sais que tu étais très près de ta mère et que tu l’as accompagné durant sa maladie.

    Je t’offre toute ma sympathie et ma compréhension pour franchir ce passage douloureux. On voudrait que tout s’arrête juste le temps nécessaire pour qu’on puisse reprendre notre souffle et continuer. Mais laisse le temps au temps de faire que ta douleur s’estompe, pour être juste un peu moins violente, elle ne disparaitra pas, mais au moins elle sera plus facile à vivre.

    C’est dans ces moments difficiles qu’on réalise l’amour, l’amitié et la tendresse des personnes qui nous entourent et sur qui on peut se reposer.

    Pour François :

    Ce ne doit pas être évident pour toi de vivre coup sur coup ces deux deuils. Pour toi c’est un feu roulant d’émotions fortes. Je suis certaine que maman, de là-haut, est déjà prête à t’aider à passer à travers cette nouvelle épreuve. Tu n’as même pas à le lui demander, elle est là pour toi et ta famille.

    Bon courage à vous deux et à votre famille

    Bye bye
    Margo et Robert

  4. Paulette et Fernand dit :

    Toutes nos sympathies à Carole, François, Daniel et Mathieu. Nos pensées vous accompagnent dans cette dure épreuve.
    Puisse ce poème de Henri Scott vous apporter un peu de réconfort.

    L’amour ne disparaît jamais, la mort n’est rien.
    Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
    Je suis moi, vous êtes vous
    Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours.

    Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné.
    Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
    N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste.

    Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
    Priez, souriez, pensez à moi.
    Priez pour moi. Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.

    La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié.
    Elle reste ce qu’elle a toujours été.
    Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de votre pensée simplement parce que je suis hors de votre vie…
    Je vous attends, je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.
    Vous voyez, tout est bien. Continuez

    Henri Scott.

    Nous vous embrassons très fort.

  5. Clémence dit :

    Bonjour Carole et François,
    Ta maman, Carole, a sûrement apprécié ton soutien des derniers jours passés avec elle à Paspédiac.
    Nous avons beaucoup pensé à vous ces derniers jours et soyez assurés de toute notre compassion.
    On peut se réconforter en se disant que nos mamans, de l’au-delà, veillent maintenant sur nous et elles demeurent en nous pour toujours,

    Clémence et Michel

  6. denise et georges dit :

    nous sommes très attristés d’apprendre le décès de ta maman. toutes nos sympathies et sommes tout coeur avec vous. nous allons être avec vous en penser. pour surmonter cette triste epreuve.

    Denise Georges et les enfants

  7. Norman et Lynda dit :

    Carole et Francois.

    C’est avec tristesse que nous avons appris aujourd’hui que la mère de Carole est décédé. Les enfants (Maxime et Nicholas) se joingent a nous pourvous offrir nos plus sincère condoléances.

    Norman et Lynda

  8. Céline et Denis dit :

    Nous tenons à offrir nos sympathies à Carole pour la perte de sa mère ainsi qu’à François ,Daniel et Mathieu.
    Il faut aimer la vie et apprécier chaque moment ,car un jour la mort nous rappelle qu’elle aussi en fait parti et nous ammène vers d’autres horizons…
    Cette être qui est partie a vécu auprès de vous des moments doux qu’elle emporte avec elle…
    Espérant que le temps atténuera votre douleur et que les beaux moments à jamais gravés dans vos coeurs seront source de réconforts.
    Nous sommes de tout coeur avec vous,
    Céline et Denis

  9. Carole et François dit :

    Merci à tous pour vos messages de sympathies,

    Mme Aspirot est partie en paix dans la nuit du 13 septembre dernier. Elle a reçu le soutien de ses proches qui ont veillé continuellement sur elle pendant les dernières semaines et lui ont donné les soins nécessaires. Comme elle le souhaitait, elle a terminé ses jours dans sa maison près des siens.

    Encore une fois merci et au plaisir de se revoir bientôt.

    Carole et François

Réagissez

Commentaires récents

Liens

décembre 2018
L Ma Me J V S D
« jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31